Pour se sentir bien dans ses vêtements, faut-il d’abord apprendre à se sentir bien dans sa peau ? C’est peut-être l’impression que tu as, et c’est tout à fait naturel de penser ça.

Après tout, comment être à l’aise dans tes vêtements quand tu dois te trainer des complexes physiques auxquels tu as du mal à ne pas penser toute la journée ?

Comment être à l’aise dans tes vêtements quand tu les choisis principalement pour cacher ce qui te complexe ? Est-ce que de toutes façons pour vraiment avoir du style il ne faut pas d’abord avoir un corps parfait ?

Tu me connais, je suis loiiiiin de penser que la minceur et la perfection physique (impossible à obtenir by the way) vont de paire avec le style. Le style, c’est une question de confiance en soi. Je vais même aller plus loin : je pense qu’il est beaucoup plus facile de se sentir bien dans ses vêtements, que de se sentir bien dans sa peau. Et c’est bien pour ça que j’ai lancé ce blog.

Mes vêtements ont toujours été là pour moi. Même dans mes pires moments d’estime personnelle, j’aimais m’habiller, penser mon look, et j’arrivais à me sentir bien dans mes fringues. Je suis sûre que c’est ça qui m’a aidée dans les périodes les plus difficiles. Et c’est aussi ce qui m’a aidée à m’apprécier plus, à comprendre que mes complexes et mes bourrelets ne me définissaient pas.

Se sentir bien dans ses vêtements pour moi, c’est une des premières étapes pour apprendre à dire bye-bye à tes complexes.

Le super pouvoir de tes vêtements : t’aider à te sentir bien

Ce serait mentir que de dire que je n’ai plus aucun complexe et que je suis à 100 % bien dans mon corps. Mes complexes ont tellement toujours fait partie de ma vie, d’aussi loin que je me souvienne, que je ne suis pas sûre de pouvoir m’en débarrasser complètement. Mais ce qui compte, c’est l’impact qu’ils ont. Et c’est impact est devenu très faible.

Mes complexes ne définissent plus comment je me sens ni comment je m’habille et je n’imagine plus que pour améliorer ma vie il faudrait avant tout changer mon corps.

Bien sûr, j’ai encore des moments où ces complexes se réveillent. Quand je vis un moment difficile, quand je suis fatiguée, quand je suis triste, quand ma santé fait des siennes. Mais hé, c’est normal non de ne pas toujours être top, non ?

Et dans ces moments-là, mes vêtements sont toujours un soutien, c’est eux qui me permettent d’apprécier le reflet que je vois dans le miroir et qui me font même me sentir mieux.

Ma meilleure alliée pour dire zut à mes complexes, c’est ma penderie. Et à l’époque où j’avais du mal à accepter le cadeau des 20kg offerts par ma thyroïde, c’est déjà elle qui m’aidait à garder un peu d’estime et de confiance en moi. Mes vêtements, je les aime et je sais qu’ils ont le pouvoir de m’aider à me sentir comme la Queen que je suis. Si j’ai un petit coup de mou, je sais ce que je peux porter pour que la vie soit plus facile. Et si j’ai envie de briller, je sais aussi ce qui va m’aider à me sentir au top.

Un vêtement, ce n’est pas juste un bout de tissu pour se couvrir ou avoir chaud. Bien sûr, ça peut complètement être ça si toi tu n’as pas envie d’y mettre plus. Mais tes vêtements, c’est aussi une façon fantastique de t’exprimer et de te sentir toi, sans avoir besoin de modifier et torturer ton corps qui est déjà parfait.

Tes vêtements, ils sont puissants. Ils te permettent de t’exprimer, de montrer ce que tu as envie de ta personnalité au monde extérieur, de te démarquer ou au contraire de passer inaperçue. Ils peuvent t’aider à montrer à toi-même une image qui te plait. Ils sont une façon de t’amuser, te donner du courage, de l’assurance.

Comment utiliser tes vêtements pour te sentir bien dans ta peau ?

C’est très bien tout ça, mais concrètement on fait quoi ? Si tu ne te sens bien ni dans ta peau, ni dans tes vêtements, comment fais-tu pour inverser la donne ?

Voir aussi : Comment te sentir mieux dans tes vêtements ?

La première chose à faire est d’adopter un regard positif sur ta garde-robe. Ne te concentre pas sur les vêtements que tu penses ne pas pouvoir porter. Ne penses pas aux vêtements que tu portais il y a dix ans et qui ne te vont plus. Ce qui compte c’est le présent et tu as le droit de tout porter, quelle que soit ta morphologie ou ton âge.

Voir aussi : Pourquoi les conseils morphologie ne t’aident pas à oublier tes complexes

Tu as le droit aussi de prendre ton temps avant d’oser les looks qui te paraissent les plus fous, et ce qui pour toi parait fou peut ne pas l’être pour quelqu’un d’autre. Si tu as besoin de passer par du basique ou des vêtements un peu trop larges, passe par là, et ça ne va pas forcément t’empêcher de t’éclater avec ton look. Ce qui compte, c’est ton ressenti et le regard que tu mets sur tes vêtements.

Tu n’arrives pas à porter de vêtements moulants ? Ce n’est pas grave ! Tu peux très bien mettre une robe un peu ample avec un élastique à la taille ou un top large et avoir beaucoup de style. Oublie toutes les règles, va vers ce qui te plait.

Si tu t’en sens capable, essaye quelque chose de nouveau, pas forcément tous les jours, mais de temps en temps. Une coupe que tu n’osais pas porter, une couleur que tu ne pensais pouvoir oser, un style qui te paraissait « trop » pour toi. Crois-moi, le fait de t’autoriser quelque chose que tu t’interdisais avant peut avoir un impact énorme sur ton estime de toi. Dans mon histoire avec ma penderie, il y a eu un avant et un après une robe verte qui était tout ce que je pensais ne pas pouvoir porter et qui a ouvert énormément de portes. Je l’ai vu, elle était tellement belle que je me suis dit que j’allais l’essayer sans y croire une seule seconde et j’ai eu une révélation en me voyant devant le miroir (et six mois plus tard je lançais Fat Lobster!).

L’inconnu vestimentaire te semble une épreuve trop compliquée pour le moment ? Tu as du mal à te séparer de tes basiques ou tu as du mal à trouver des vêtements qui te vont et qui te plaisent (la grossophobie des marques de fringues, ça aussi on en reparlera d’ailleurs. Si tu galères à t’habiller, je t’envoie plein de courage 💙) ? Rappelle-toi qu’il n’y a pas que tes vêtements qui jouent dans ton look. Ce n’est pas pour rien que j’ai une grande passion pour les bijoux et les chaussures. Depuis toujours, les accessoires m’ont aidée à me créer un style bien à moi, même quand je n’avais pas l’assurance de porter autre chose que du noir ou que je pensais mon look en fonction des complexes qu’il m’aidait à cacher.

Se sentir bien dans sa peau et dans ses vêtements, c’est quelque chose qui se fait petit à petit. Célèbre chaque victoire, même les plus petites, et ne te laisse pas plomber par les moments les plus difficiles. Ils n’ont pas le pouvoir de supprimer tous les pas que tu as fait en avant. Et bien sûr, n’hésite pas à te faire accompagner par un·e thérapeute si tu en ressens le besoin ou si ton mal-être est trop fort.

Tu as aimé cet article ? Partage-le sur Pinterest !

Bien dans ses vêtements : comment être à l'aise dans ses baskets quand on a des complexes ?
Se sentir bien dans ses vêtements quand on est complexée
Se sentir bien dans ses vêtements quand on est mal dans sa peau

Partage le message !