Faut-il s'habiller selon sa morphologie ?Je sens qu’avec un titre pareil vous me voyez venir… Mais j’ai encore vu passer récemment une pub avec des histoires de morphologie en poire, il était donc temps d’aborder le sujet.

Est-ce que parce que vous avez telle ou telle morphologie, vous devez privilégier et vous interdire certains vêtements ? Et d’ailleurs, est-ce qu’on peut vraiment classer tout le monde dans des cases « morphologiques » ?  Est-ce qu’il y a du bon à tirer de ces conseils à la Cristina Cordula ?

Les types de morphologies et conseils associés… ça ne vaut pas grand chose !

Si vous vous sentez un peu perdu.e face à votre penderie et votre look actuel, il est tout à fait normal que vous ayez envie de chercher des réponses dans des magazines, sur internet ou dans des émissions de télé dont les conseils pour choisir ses vêtements selon sa morphologie peuvent sembler être une réponse. Pour préparer cet article, j’ai lu les articles sur le sujet les mieux placés dans Google, et cette lecture m’a encore plus convaincue que les conseils morpho ne valent pas un clou.

Prenons en example la morphologie en O (coucou moi !) avec rondeurs et taille peu marquée. Si j’écoute les conseils pour ma morphologie je dois tout de suite oublier les couleurs vives, les rayures ou les gros imprimés (mon gras et moi devons nous faire discrets), les hauts courts qui laisseraient voir mon ventre (c’est vrai que c’est dégueulasse) et privilégier les décolletés (parce que c’est le seul bon côté d’être grosse) (mais bon pas trop plongeant le décolleté sinon c’est vulgaire), des couleurs sombres parce que ça amincit (et bien sûr comment pourrais-je avoir envie d’autre chose que de paraitre plus mince ?) et des talons (pour allonger la silhouette évidemment).

Quand je lis ça, j’ai juste l’impression que si je ne veux pas être habillée comme un sac, je ne dois vivre que dans l’interdit. AH BEN OUAIS MAIS NON EN FAIT. J’ai déjà essayé de toujours choisir mes vêtements en fonction de ce qui pourrait m’amincir et ce n’était pas fun du tout. Avoir cette optique en tête me poussait même à voir encore plus mes complexes et à me sentir encore plus mal dans ma peau.

Je peux comprendre le raisonnement de base, qui rejoint sûrement des choses que je dis aussi : pour se sentir mieux dans sa peau et dans son look il faut savoir se mettre en valeur. Certes. Mais vous n’apprendrez pas à vous mettre en valeur avec plaisir en suivant une liste d’interdits, ce qu’au final les conseils morpho se retrouvent souvent être.

Choisir tel vêtement parce qu’il met en valeur vos jambes que vous aimez bien, c’est super. Choisir un vêtement parce qu’il vous amincit, c’est beaucoup moins super. Comment peut-on avancer dans l’acceptation et l’amour de soi en se demandant continuellement si les vêtements qu’on porte vont réussir à cacher, ou même transformer, ce qu’on aime pas chez soi ?

Tous les conseils morpho qui listent ce que vous devez vous interdire à cause de votre corps ne valent donc rien. Prenez éventuellement le positif s’il y en a et rayez le négatif. Et n’oubliez pas qu’un vêtement qui vous va, c’est un vêtement dans lequel vous vous trouvez bien (aussi bien au niveau du confort que de l’esthétique). Si le reflet dans le miroir vous plait, si vous avez confiance en vous dans ces vêtements, alors vous aurez du style, même si c’est une coupe qui, selon certaines personnes, ne va pas avec votre morphologie. 

Mais alors comment savoir quelles coupes vous vont ?

Vous êtes d’accord pour dire que les conseils morpho ne valent rien, mais ça ne vous aide pas beaucoup plus à trouver votre style. C’est vrai que taper dans Google « quels vêtements pour une morphologie en poire ? » et appliquer toutes les réponses trouvées, ça semblait le plus facile. Mais un corps ne ressemblant pas à un autre, et idem pour les personnalités, on ne peut pas avoir de règles toutes prêtes qui s’appliquent à tout le monde.

Ce serait aussi utopique de dire que vous pouvez tout porter. Vous pouvez tout porter dans le sens où il n’y a pas d’interdits à se mettre, mais tout ne vous ira pas. Quelque chose qui ne vous va pas aujourd’hui pourra même vous aller demain, pas parce que votre corps aura changé mais parce que vous aurez changé et votre relation avec votre corps aussi. Vos « règles », vous allez donc devoir vous les construire. Le style ça se pratique.

Vous pouvez partir des conseils morpho pour vous donner une petite idée de ce qui vous irait bien. Mais un peu de logique pourra tout aussi bien faire le travail. Voici trois choses à faire pour vous aider à mieux connaitre votre corps et les vêtements qui vous vont bien :

  • Observez : Regardez-vous, nu.e ou en sous-vêtements, dans un miroir et observez votre corps (un très bon exercice aussi pour se redécouvrir et s’accepter tel.le qu’on est !) : qu’est-ce que vous pourrez mettre en valeur ? Vous n’avez pas forcément besoin des conseils morpho pour deviner tout.e seule que si votre taille est marquée une coupe cintrée vous ira bien !
  • Essayez : pour savoir il faut essayer. Alors n’ayez pas peur d’essayer toutes les coupes possibles, toutes les couleurs, tous les styles, pour voir ce que ça donne sur vous.
  • Ne regretterez rien : forcément quand on cherche à mieux se définir, on fait des essais qui ne sont pas concluants. Vous allez peut-être vous retrouver à acheter un vêtement qui vous semblait super en cabine d’essayage et dans lequel vous vous rendrez compte  rapidement que vous ne vous sentez pas si bien. Ce n’est pas grave, quand on fait des essais, on se trompe forcément. Donc certes, c’est dommage d’avoir acheté un vêtement qui ne vous va pas, mais au moins ça va peut-être vous permettre d’avancer ! Demandez-vous ce qui n’allait pas et débarrassez-vous en (vendez, donnez). Ça ne sert à rien de garder quelque chose dans lequel vous ne vous sentez pas bien et que vous allez vous forcer à porter ou que vous allez oublier au fond de votre penderie !

Apprendre à connaitre votre corps et vos envies, trouver votre style, ça peut prendre un peu de temps, mais vous pouvez y arriver, et sans vous empoisonner l’esprit avec des conseils morpho pourris !