Écouter son intuition pour choisir ses vêtements - Fat LobsterDans tous les domaines, il faudrait apprendre à s’écouter : c’est la meilleure façon de prendre le chemin qui nous convient le mieux (et ça ne veut pas forcément dire ignorer toutes les contraintes). Seulement, on nous apprend plus à faire ce qui est attendu qu’à nous poser des questions pour décider de ce que l’on veut vraiment. Et pour les vêtements, c’est pareil. Alors pour vous sentir bien dans votre look, laissez donc parler votre intuition !

➙ Voir aussi : Savoir se bousculer… mais aussi s’écouter

Vous avez le droit de suivre votre feeling

Telle morphologie doit porter tels vêtements, telle couleur ne va pas aux blondes, tels imprimés ne peuvent pas être mélangés, etc. Quand on aborde la mode avec une liste de règles et de contraintes, on enlève tout de suite ce qui est amusant dans les vêtements : se découvrir, faire des essais, exprimer toutes les facettes de sa personnalités….

➙ Voir aussi : Faut-il s’habiller selon sa morphologie ?

Je peux comprendre qu’on ait besoin de quelques règles. À une époque je donnais même beaucoup d’importance à ces règles. J’aimais bien l’idée qu’il pouvait y avoir un guide de la mode, qu’il suffisait de suivre des lignes directives pour être sûr.e d’avoir du style. Et puis je me suis rendue compte que ça ne marchait pas vraiment comme ça. Bien sûr, les « règles » ne sont pas complètement à mettre à la poubelle. Elles peuvent même être utiles quand on ne sait pas trop par quoi commencer, quand on a encore du mal à s’écouter. Mais le plus important, c’est de suivre son instinct, ses sentiments et ses envies, même si c’est à l’encontre de ce que disent les règles.

➙ Voir aussi : Que valent les règles en mode ?

Ce qui compte donc, c’est de faire attention à ce que vous ressentez, d’apprendre à écouter ce que la petite voix au fond de vous vous murmure parce que c’est elle qui a raison. Ce ne sont pas les codes, les interdits et les fausses images qui doivent vous dicter votre look et ce que vous pensez de votre corps.

Ce n’est pas parce que vous trouvez qu’un vêtement est beau que vous devez le porter. Ce n’est pas parce que votre entourage trouve que telle coupe vous va bien qu’elle vous correspond vraiment. Ce n’est pas parce qu’un vêtement est bien coupé pour vous que vous vous sentez bien dedans. Et ce n’est pas non plus parce qu’un vêtement n’est pas ce qu’on attend que vous devez l’oublier.

➙ Voir aussi : Il n’y a pas de vêtements interdits

Ce qu’il faut écouter, c’est ce que vous ressentez quand vous portez un vêtement, que ce soit positif ou négatif, que ça corresponde ou pas à ce que vous attendiez. Peut-être que votre style à vous est très simple, et tant pis pour celleux qui trouvent que vous devriez y mettre plus de réflexion. Peut-être que votre style à vous est au contraire très excentrique, alors tant pis pour celleux qui pensent que vous devriez être plus discret.e. Du moment que ce style vous fait du bien, le reste ne compte pas vraiment.

Comment laisser votre ressenti guider votre look ?

Apprendre à s’écouter et à vraiment comprendre ce qui nous fait du bien (ou pas !), ça prend un peu de temps. Et comme on change avec le temps, c’est quelque chose qui se repense régulièrement. Un vêtement qui vous donnait confiance en vous il y a quelques années peut vous donner l’impression de porter un sac à patates aujourd’hui. Vous évoluez, vous prenez d’autres directions, et c’est bien normal.

Fat Lobster : les trois étapes pour choisir ses vêtements en écoutant son intuition

Pour laisser votre intuition guider vos choix vestimentaires :

  • interrogez vos sentiments : n’ayez pas peur de réfléchir à ce que vous ressentez quand vous portez tel ou tel vêtement, que ce soit dans la cabine d’essayage ou chez vous avec quelque chose que vous portez depuis longtemps. Ressentez-vous quelque chose de positif, de négatif ou de neutre ? Imaginez-vous avec ce vêtement une journée entière, qu’est-ce que cela déclenche comme émotion chez vous ? Si comme moi vous aimez bien vous auto-analysez et écrire, prenez un petit cahier pour noter ces pensées !
  • étudiez votre style : prenez vos vêtements préférés et demandez-vous ce qu’ils vous apportent, ça vous aidera sûrement à trouver d’autres vêtements avec le même pouvoir ! À l’inverse, quand vous n’avez plus envie de porter quelque chose que vous avez aimé, demandez-vous pourquoi. Est-ce tout simplement parce que vous vous en êtes lassé.e ? Est-ce parce que le tissu a vieilli ? Est-ce parce que vous avez changé ? C’est dur de réaliser parfois qu’on ne supporte plus un vêtement qu’on a adoré, mais peut-être que ce vêtement était là pour vous réconforter, que vous avez moins besoin de réconfort aujourd’hui et que vous êtes prêt.e à oser ce qui avant vous faisait peur !
  • osez l’inconnu : de temps en temps, essayez quelque chose qui sort de vos habitudes et demandez-vous encore une fois comment vous vous sentez. Est-ce que ça ne vous correspond vraiment pas (et savoir ce qui n’est pas vous, ça vous aide à savoir ce qui vous ressemble sans en douter) ? Est-ce que vous aimez mais vous n’oseriez pas encore porter ça au quotidien (gardez-le dans un coin de votre tête et commencez par quelque chose de plus facile) ?

Ne pas avoir d’interdits dans son style, ça ne veut pas dire qu’on va tout porter mais c’est savoir que ce qu’on ne porte pas, on ne le porte pas parce qu’on ne s’y reconnait pas, parce qu’on n’en a pas envie, pas parce qu’on pense qu’on ne peut pas « se le permettre ».

Et vous, vous arrivez à suivre votre instinct quand vous choisissez vos vêtements ou vous avez l’impression de vous mettre encore trop d’interdits ?