Mon plus gros complexe, c’est mon ventre, et depuis toujours. Je sais donc bien par quoi on peut passer quand on veut bien s’habiller mais qu’on a du ventre.

C’est simple, je ne me souviens pas d’une époque où je n’ai pas été complexée par mon ventre, toujours trop gros, toujours trop rond, toujours avec des bourrelets en trop. Dans mon chemin pour me sentir mieux dans ma peau, mon ventre c’est un grand truc à dépasser. Il me complexe toujours, plus ou moins selon les jours, mais j’ai appris à lui dire « je t’aime », même quand je n’y croyais pas, et à ne plus me soucier constamment de savoir si on le voyait trop.

J’ai encore des interdits à faire tomber. Je sais que je n’arrive pas à porter des vêtements très moulants par exemple. Mais je porte sans soucis des vêtements plus prêts du corps qu’avant, et je ne m’interdis plus les imprimés ou les couleurs pastels que j’aime tellement. Quand je choisis un vêtement, je ne le fais plus en me demandant s’il va aider à cacher mes bourrelets, et ça c’est une énorme victoire. Je n’ai pas complètement oublié mon complexe, mais je me suis réconciliée avec mon ventre et je l’ai accepté. Comment mes vêtements m’ont aidée et comment les tiens peuvent faire la même chose ?

Il n’y a pas d’interdits vestimentaires

Si tu as du ventre et que tu ne sais pas trop comment t’habiller, la première chose que j’ai envie de te dire, c’est que tu peux t’habiller comme tu veux et qu’il n’y a aucun interdit.

Tu n’es pas obligée de porter des vêtements qui vont t’amincir. Tu n’es pas obligée de rester dans des tons sombres. Tu as le droit de porter des rayures, des couleurs pastels ou vives et des imprimés. Et tu peux même aimer les vêtements moulants.

Les conseils mode qui se basent sur la morphologie, je les connais bien. Et je sais que ce qui revient souvent, c’est qu’il faut cacher ou atténuer ce qu’on considère comme un défaut. Ton ventre, aussi rebondi soit-il, n’est pas un défaut. Il fait partie de toi, tu as peut-être du mal à l’accepter mais ce n’est pas en choisissant des vêtements toujours en fonction de ça que tu vas te sentir mieux. S’habiller, même quand on a du ventre, ça ne devrait pas être une corvée. Et ça, c’est la première chose à te dire : ton ventre n’est pas un obstacle au style. Peut-être qu’aujourd’hui tu n’arrives pas à tout t’autoriser mais au fond tu dois savoir qu’il n’y a pas d’interdits. Ton style, tu peux le trouver, sans chercher à diminuer ou masquer ton corps, et petit à petit, tu t’autoriseras de plus en plus de choses.

Voir aussi : Adieu les interdits vestimentaires !

Quels vêtements pour s’accepter et s’habiller quand on a du ventre ?

Se dire qu’il n’y a pas d’interdits, c’est très bien, mais soyons réalistes, ça ne fait pas tout. Vouloir tout oser, ça ne fait pas disparaitre tes complexes en un claquement de doigts, et tu ne vas peut-être pas du jour au lendemain te sentir bien en crop top, ventre à l’air. Sans pour autant chercher à diminuer ou à cacher ton ventre, il y a quelques petits trucs qui peuvent t’aider à mieux cohabiter avec lui.

Le confort avant tout !

Je ne sais pas comment est ton ventre, mais alors le mien, il a sa propre vie. Si je mange ou bois un truc qui ne lui va pas (et il y a beaucoup de choses qui ne lui vont pas) il gonfle, et je me retrouve à l’étroit dans mes fringues.

Pour se sentir bien dans sa peau et dans son look, il faut être à l’aise. C’est la base, et particulièrement quand on a du ventre. Nous avons toutes nos exigences en matière de confort et en mode il n’y a pas de règles, je ne peux donc pas te dire exactement ce que tu dois faire, mais je peux déjà partager avec toi ce qui moi m’aidée à me réconcilier avec mon ventre.

Les tailles élastiques. L’élastique c’est le meilleur copain pour s’habiller les jours de ventre gonflé. Si tu es comme moi et que ton vente aime bien doubler, voire tripler, de volume au cours de la journée, tu vas kiffer l’élastique. Je ne dis bien sûr pas que tous tes vêtements doivent être élastiques et que tu oublies les jeans et les robes prêt du corps. Mais avoir une jolie robe avec une taille élastique, ou un pantalon taille élastique et un joli top, ça t’aidera sûrement de temps en temps à ne pas toujours penser à ton ventre. Et les jours où ton ventre est particulièrement gonflé, tu as quand même une tenue que tu aimes porter.

Voir aussi : Trouver son style quand on est ronde

Si ce contenu te plait, tu peux le partager sur Pinterest !

Comment s'habiller quand on a du ventre ? Découvre mes conseils mode et body positive !
S'habiller quand on a du ventre et des complexes, ce n'est pas toujours facile. Voici mes conseils body positive pour t'aider à t'accepter et à te sentir bien dans ta peau.

Les tailles hautes. J’aime bien les tailles hautes qui me rendent moins consciente de mon ventre et qui ne me donnent pas l’impression que je vais perdre ma jupe ou mon pantalon. Parce que c’est bien le problème avec les bourrelets, ça fait parfois glisser les vêtements. J’ai particulièrement ce problème avec les collants d’ailleurs. Toi aussi ? Pour trouver des collants qui couvrent bien ton ventre et que tu ne vas pas devoir remonter toutes les deux minutes, n’hésite pas à tester plusieurs marques pour voir laquelle te correspond mieux. Perso, j’ai l’impression que ce souvent les collants pas chers qui ont les tailles les plus hautes, va savoir pourquoi. Si tu es sur la limite niveau taille et que tu ne sais pas quoi prendre, choisis la plus grande pour être sûre de ne pas te retrouver avec l’élastique sous le ventre.

Le débardeur moulant. Quand je me sens particulièrement consciente de mon ventre, j’aime bien porter un petit débardeur très moulant sous ma robe. Ça ne gaine pas (parce qu’on n’est pas là pour souffrir), mais ça me donne une sensation de soutien qui me fait oublier mon ventre. Je ne fais bien sûr pas ça tous les jours parce que mon ventre, j’essaye de l’accepter comme il est. Mais bon les jours sans, ça donne un petit coup de pouce. En été, je porte un petit short sous mes jupes si j’ai du mal à laisser mon ventre vivre sa vie. Ces petits trucs, ça n’a rien de fou, mais c’est ce qui peut t’aider à faire un pas en avant, une étape pour oser quelque chose de différent. Les petites étapes, il ne faut pas les négliger, c’est elles qui vont t’aider à arriver au grand final et à ne plus te sentir mal si tu sens ton ventre gigoter sous ta robe légère quand tu marches.

Et les coupes larges ? Quand on a du ventre, on peut avoir tendance à s’habiller dans du large. Je ne vais surtout pas te dire « malheureuse, le large ça grossi ! ». Porte du large si tu en as envie, porte du large si ça t’aide à t’accepter pour le moment. Mais si tu portes du large pour te cacher, essaye de doucement changer cette pensée. Tu n’as pas besoin de te cacher. Si tu aimes le style loose, alors super, tu n’es pas obligée de porter des vêtements prêts du corps, mais tu dois le faire parce que ça te plait, pas parce que tu te sens obligée.

Dans tous les cas, essaye de trouver des vêtements qui te plaisent. Même si tu portes du large ou une taille élastique pour que ton ventre se voit moins, si tu aimes le vêtement, tu ne le porteras pas en te disant qu’il t’aide à te cacher. Alors combine la coupe qui te rassure avec une couleur, un imprimé ou autre pièce que tu adores pour ne pas te donner l’impression que ton corps guide tes choix vestimentaires. Et rappelle-toi que tu as le droit de tout porter.

Ne pas avoir peur d’essayer

Mon conseil préféré, qui s’applique aussi parfaitement pour s’habiller quand on a du ventre, tu le connais : n’aie pas peur de tout essayer. Si un vêtement te fait de l’œil, essaye-le. Même si c’est un imprimé ou une couleur dont tu n’as pas l’habitude. Même si c’est un style ou une coupe que tu as du mal à t’imaginer porter. Si ça te plait, ça mérite au moins d’être essayé.

Les essayages, c’est ça qui va te permettre de trouver ce qui te va vraiment bien, ce qui te plait, ce qui est toi à 100%. Essaye de ne pas tout ramener à ton ventre, de regarder tout le reste et ce que tu aimes chez toi, de te concentrer sur ce que tu aimes dans un vêtement, et pas sur ce qu’il peut ou ne peut pas cacher.

Voir aussi : La Grosse Conversation avec Camille Talks

Concentre-toi sur autre chose

Ok, tu as du ventre. Mais tu n’es pas que ton ventre, et si c’est très dur pour toi de l’accepter, commence par te concentrer sur autre chose. Porte des vêtements qui te font voir ce que tu aimes chez toi, et pense à tout ça quand tu commences à complexer sur ton ventre. Tu n’es pas non plus que ton corps, tu es un tout, avec une personnalité, des qualités, des passions, et tout ça, ça pèse bien plus que tes bourrelets.

Si ton ventre est un très gros complexe, ne commence pas forcément par t’attaquer à ça. Trouve des vêtements jolis et confortables dans lesquels tu oublies un peu que tu as du ventre et déconstruit d’autres complexes plus petits. Chaque chose en son temps.

Ton ventre, je comprends tout à fait que tu aies du mal à l’accepter. Et je sais que s’habiller quand on a du ventre, ça peut être la déprime. Mais puisqu’il est là, tu ne peux qu’essayer de lui dire que tu l’aimes et ne plus le voir comme un obstacle. Rappelle-toi le plus important : porte des vêtements que tu aimes et pas pour te cacher, et pour ne plus penser à ton ventre, cherche le confort autant que le style ! Et si un vêtement ne te va pas, blâme-le lui plutôt que ton corps. Ce n’est pas toi qui est mal foutue, c’est la fringue !

 

 

ça se passe par là ou en cliquant sur l’image

 


Partage le message !