Je suis sûre que dans ta penderie, il y a des vêtements que tu ne portes jamais. Cette veste dans laquelle tu ne rentres plus. Ce jean que tu as acheté trop petit parce que tu allais maigrir. Cette robe complètement démodée. Tu te dis qu’il faudrait trier tes vêtements mais tu repousses ou quand tu t’y mets, tu décides de garder tout ce que tu ne portes pas parce qu’on ne sais jamais, n’est-ce pas ?

Réconcilier ton corps et ta penderie en ayant sous le nez tout ce que tu ne portes pas / plus, c’est comme essayer de nager avec des Doc aux pieds. Tu vas sûrement réussir à avancer quand même, mais tu seras plus rapide et à l’aise si tu enlèves les chaussures.

Tu as le droit de vivre bien aujourd’hui dans ton corps, quel que soit ton physique, tes complexes où tu en es dans ton chemin pour te sentir mieux. Et même si tu penses que tu pourrais perdre du poids dans les mois à venir (mais pitié, pas avec un régime complètement toxique !), tu as le droit de profiter de ta vie aujourd’hui. Et pour faire ça, tu as besoin d’une penderie qui s’inscrit dans l’instant présent. Qui n’est pas un reflet du passé ou pensée pour le futur. Tes vêtements t’accompagnent aujourd’hui. Et c’est ça que tu dois voir tous les jours en t’habillant.

De quoi as-tu besoin dans ta penderie ?

Tu la connais cette fameuse phrase du « Je n’ai rien à me mettre » devant une penderie pleine ? Yep, moi aussi. Et le pire, c’est que cette phrase est souvent juste. On peut avoir un placard plein et se dire qu’on n’a rien à se mettre parce que c’est vrai. On a plein de vêtements, mais on n’a rien pour tout de suite.

C’est pour ça que je te disais que ta penderie doit s’inscrire dans le moment présent. Sans parler d’avoir le choix entre 50 tenues quand tu t’habilles le matin, tu devrais au moins avoir le sentiment que tu peux porter tout ce que tu vois devant toi (exception faite bien entendu des situations qui demandent une tenue très particulière).

Quels vêtements doit contenir ta « penderie du moment présent » ? Des vêtements :

  • à ta taille tout de suite : pas à ta taille il y a dix ans, pas à ta taille si tu perds 5 kilos.
  • qui te correspondent : oublie tout ce qui ne va pas du tout avec tes goûts et ta personnalité, même si c’est très joli.
  • confortables : adios les robes avec lesquelles tu te sens obligée de rentrer le ventre.
  • adaptés à ta vie : pas des talons dans lesquels tu n’arrives pas à marcher avec et que tu déplaces beaucoup à pieds par exemple.

Voir aussi : Les qualités d’un vêtement parfait

En bref, ce que tu veux, c’est des vêtements qui te font du bien. Trier tes vêtements régulièrement, c’est t’assurer que tu restes dans cet esprit positif qui t’aide à avancer. Qui ne t’empêchent pas de vivre. Qui te donnent confiance en toi. Dans lesquels tu te sens jolie. Ou qui sont tout simplement agréables à porter et dans lesquelles tu ne penses pas constamment à tes complexes.

Et tout ce qui ne rentre pas là-dedans, ça n’a rien à faire chez toi ! Je vais particulièrement insister sur tous les vêtements trop petits que tu gardes depuis peut-être des années. Ces vêtements, ils te rappellent constamment que ton corps à changé et que ça ne va pas. Il est temps de trier et de dire adieu à ces vêtements-boulets !

Pourtant, je suis sûre que quand tu portais ces vêtement, tu en avais déjà des complexes, tu avais déjà du mal à t’accepter. Et même si tu étais plus heureuse quand tu étais mince, est-ce une raison pour te rappeler tous les jours que les choses sont différentes maintenant ? Est-ce qu’il ne faudrait pas plutôt se concentrer sur comment te sentir bien aujourd’hui, sans vivre dans le passé ?

Faire le tri dans ses vêtements

Avant de trier : comprendre ta penderie et tes vêtements

Dans un autre article, je te propose de comprendre un peu mieux le contenu de ta penderie. Prendre le temps de te pencher sur les vêtements que tu possèdes actuellement est très bénéfique. Tu vas pouvoir faire le point et voir ce que tes vêtements te font ressentir : ceux qui t’aident à booster ta confiance en toi, ceux qui au contraire te font disparaitre, les coupes dans lesquelles tu te sens bien et celles qui te mettent mal à l’aise, etc… Chaque vêtement dans ta garde-robe a une influence sur toi et sur comment tu te sens dans ta peau.

C’est pourquoi j’ai eu envie de partager les vêtements en plusieurs catégories, badass, doudou, défi, à oublier, du passé, que je te détaille dans l’article en lien juste au-dessus. Ces catégories vont servir de base pour le tri. Une fois que tu as déterminé à quel type un vêtement appartient, voilà ce que tu peux en faire et comment tu peux les ranger :

  • les vêtements badass doivent clairement rester dans ta penderie. S’il te font du bien, porte-les aussi souvent que possible et pense à eux quand tu as besoin d’une petite dose extra de confiance en toi !
  • les vêtements doudou restent aussi. S’ils commencent à être usés (c’est malheureusement ce qui arrive avec ces vêtements puisqu’on les porte souvent), commence une liste de shopping dans laquelle tu vas noter qu’il faut les remplacer.
  • les vêtements défi sont à garder et à mettre en avant dans ta penderie pour penser à les porter. Ces vêtements qu’on adore mais qu’on a encore un peu de mal à oser porter ont beaucoup de potentiel. C’est à force de les porter que tu arriveras à t’y habituer et que tu n’auras plus peur de les porter.
  • les vêtements à oublier portent bien leur nom puisqu’ils doivent immédiatement quitter ta penderie. Ils ne t’apportent rien et au lieu de t’aider à aimer ce que tu es ils te rappellent ce que tu n’es pas.
  • les vêtements du passé : si vraiment tu as un attachement émotionnellement fort pour un vêtement, envisage de le garder, mais pas dans ta penderie avec tes vêtements du quotidien. Pour le reste, débarrasse-toi de tout ce qui est trop petit ou usé. Arrête de garder des vêtements parce que tu vas « peut-être maigrir un jour ». Si ton corps change dans le futur, tu trouveras d’autres vêtements et pour le moment tu n’as pas besoin d’un rappel quotidien de ton look du passé.

Voir aussi : Choisir des vêtements qui vont booster son estime de soi

En cas de doutes : trier ses vêtements progressivement

Une des raisons pour lesquelles on a du mal à se débarrasser des vêtements qui ne nous vont plus, c’est qu’on pense les remettre un jour. Et cette idée n’est pas toujours injustifiée.

Bien sûr, quand il s’agit de garder un jean trop petit depuis des années, la question ne se pose : bye-bye le jean trop petit. Il ne t’apporte rien de positif.

Mais on fait quoi des vêtements qu’on a adoré il y a un an et qu’on aime moins aujourd’hui ? De ceux qui sont à peine serré tout de suite et qui pourrait être de nouveau parfaits dans 6 mois ? Certains vêtements pourraient être de nouveau utiles, non ?

Pour faire face à ça, la meilleure chose je pense c’est de mettre les vêtements concernés de côté. Ne les garde pas sous tes yeux, dans ta penderie parce que concrètement, ces vêtements ne te correspondent pas aujourd’hui et ta penderie elle doit correspondre à l’instant présent.

Tu as plusieurs possibilités : tu peux les mettre dans une valise, sur un portant dans une autre pièce, dans un placard qui ne sert pas à ranger tes vêtements du quotidien. Oublie un peu que ces vêtements existent pendant quelques mois et vois ce qui se passe. Au bout d’un moment, ressors-les, essayez-les et fais le bilan : est-ce qu’ils t’ont manquée ? Comment est-ce qu’ils te vont maintenant ? Est-ce que tu te sens bien dedans ? En fonction de ce que tu ressens, décide alors de les garder ou de t’en débarrasser.

Si tu es comme moi et que tu aimes vraiment le vêtement comme objet, tu as peut-être un petit côté collectionneuse qui fait que tu as du mal à te débarrasser de certains vêtements. Et dans certains cas, c’est complètement compréhensible. Alors donne une valeur de collection à tes vêtements pour juger de l’intérêt de les garder. Une robe noire basique que tu as beaucoup portée et que tu as achetée chez H&M par exemple, ce n’est pas un objet à garder. Une robe de créateur ou une pièce avec une forte personnalité par contre, je peux comprendre que tu n’aies pas envie de t’en débarrasser. Considère-les comme ta collection et traite-les tels quels : est-ce qu’ils ont du coup leur place dans ta penderie de tous les jours ? Ne devraient-ils pas être plutôt bien rangés ailleurs ?

Que faire des vêtements triés et mis de côté ?

S’il y a bien une chose qu’il ne faut pas faire, c’est jeter tes vêtements que tu ne veux plus dans la poubelle ménagère. Tes anciens vêtements peuvent être utiles à d’autres personnes ou être recyclés s’ils sont en trop mauvais état.

Vendre et donner ses anciens vêtements

Ce dont tu ne veux plus pourra faire le bonheur de quelqu’un d’autre. Si tu as des vêtements de marque et besoin de te faire un peu de sous (et le temps de gérer ça…), essaye de les vendre sur Vinted par exemple ou en dépôt-vente.

Pour le reste, ou si tu n’as pas vraiment le temps et le courage de t’attaquer à la vente, donne ! Le plus facile est de donner tes vêtements à un organisme qui récupère ce genre d’articles pour les revendre ensuite, du genre Emmaüs ou les équivalents locaux qui doivent sûrement exister par chez toi.

Recycler ses vêtements

Que faire des vêtements qui sont trop usés pour être de nouveau portés ? Ne le jette pas à la poubelle, ils peuvent encore servir !

Tu peux apporter chez H&M tes vêtements usés. Pour trois vêtements, tu recevras un bon avec une réduction pour un prochain achat. Tu peux aussi déposer tes vêtements et chaussures dans des bennes prévues à cet effet. Pour en trouver une près de chez toi, consulte le site La Fibre du tri. Tu peux bien entendu aussi y déposer tes vêtements en bon état que tu souhaites donner !

Alors, quand est-ce que tu fais le tri dans ta penderie pour repartir sur une base plus saine qui va t’aider à oublier tes complexes ?

Épingle cet article sur Pinterest !

Faire le tri dans ses vêtements pour une penderie positive
Comment trier ses vêtements ?
Faire le tri dans sa penderie : comment trier ses vêtements pour avoir une penderie positive ?

Mis à jour le

Partage le message !