Le podcast n’est plus disponible pour le moment

Amandine souffre de deux pathologies, un dolichocolon et la maladie de l’intestin irritable. Être malade, et encore plus quand la maladie touche l’appareil digestif, ça n’aide pas pour sentir bien dans son corps. Non seulement il y a l’inconfort physique, les douleurs, les situations compliquées, mais en plus il y a la gêne à en parler (c’est pas très sexy les problèmes de digestion) et la relation avec la nourriture qui peut être difficile.

Nous avons ensuite parlé de sport, de comment le mouvement aide à se reconnecter avec soi-même, que bouger c’est bien mais qu’il faut trouver son truc sans se mettre forcément les mêmes objectifs que les autres.

Enfin, j’avais aussi envie d’inviter Amandine dans ce podcast pour parler de théâtre parce que je l’ai vue s’épanouir quand elle a repris cette activité qu’elle aime. Nous avons réussi à en parler un peu à la fin, même si nous aurions pu en parler encore beaucoup plus !

Les références de cette épisode :

  • Je parle du Le Grand mystères des règles (lien affilié) de Jack Parker qui est à lire si ce n’est pas déjà fait, que tu sois un homme ou une femme (et pour le passage sur les problèmes de transit c’est p.38 si tu veux le détail, mais lisez le reste hein).
  • Sur la visualisation dans le sport :  À la recherche du sportif parfait et La Quête du geste parfait.
  • Tu peux retrouver Amandine sur Instagram : @___.ambr.___

Pour suivre Fat Lobster et La Grosse Conversation : Apple Podcasts, @lefatlobster sur Instagram et Facebook.