Si tu me suis régulièrement, tu sais que je parle souvent de self-care et de l’importance de prendre soin de soi. Mais ces termes peuvent être vagues ou mal interprétés, alors j’ai eu envie d’y consacrer un article pour te dire ce que le temps pour soi veut vraiment dire moi.

Ce que le self-care n’est pas

Le terme anglosaxon self-care est beaucoup utilisé aujourd’hui pour parler du fait prendre soin de soi (et c’est ce q’il veut littéralement dire), mais pourquoi alors que nous avons un terme qui existe en français et qui n’a rien d’obscur ?

J’ai peut-être tort, mais je pense que c’est parce que « prendre soin de soi » en français a souvent une connotation qui est loin de ce que se veut être le self-care.

Le self-care, c’est prendre du temps pour soi, prendre le temps de se reposer, de soigner son mental, d’écouter son corps, de recharger ses batteries et de décompresser.

On parle notamment de self-care dans les milieux militants parce les personnes qui s’engagent dans des combats difficiles ont besoin de décrocher de tout ça pour trouver la force de continuer. Qu’on milite ou pas, le self-care aide à se préserver, à se soigner, à se sentir bien avec soi-même.

Le problème, c’est que quand on parle de « prendre soin de soi », on peut facilement entendre « se maquiller, se coiffer, s’épiler, se faire belle, se faire les ongles ». C’est en tout cas le ressenti que j’ai. Alors bien sûr, quand on aime penser son apparence, tout ça, ça peut faire du bien. Je suis la première à dire qu’une nouvelle coupe de cheveux me redonne confiance en moi. Mais ramener tout ce qui en rapport avec l’apparence et l’esthétisme au fait de prendre soin de soi, c’est encore une fois appuyer sur le fait que ces pratiques sont obligatoires, et particulièrement pour les femmes. Que c’est dans notre nature d’aimer se pomponner. Alors que le self-care, c’est justement s’autoriser le temps de souffler. Et si je trouve qu’une nouvelle coupe de cheveux m’aide à reprendre confiance en moi, je sais aussi que ce n’est pas ça qui me permet de recharger mes batteries. Pour ça, j’ai besoin de rester au lit avec les cheveux gras et de regarder Buffy.

Prendre soin de soi : une nécessité

Derrière les complexes, le manque de confiance en soi, le manque d’assurance, la difficulté à s’accepter comme on est, il y a souvent une exigence irréaliste envers soi-même (exigence créée par la société, je ne veux pas te faire culpabiliser !).

On se compare aux autres qui semblent tout mieux réussir, qui arrivent à s’imposer des régimes et des séances de fitness, à se sculpter le corps parfait, à ne pas être timide, à avoir des enfants sages, à se lever à 5h tous les matins pour méditer et faire du yoga, à avoir le job idéal, et la plus jolie des maisons.

Déjà, les autres ne réussissent pas forcément mieux leur vie que toi. Et même s’ils répondent à certains critères de réussite que tu n’as pas atteint, tant mieux pour elles·eux, ça ne veut pas dire que toi tu ne vaux rien.

Quel que soit l’endroit où tu es dans ta vie et dans ton parcours, tu mérites de prendre soin de toi, de t’accorder du temps pour te reposer et pour pratiquer ce qui te fait du bien.

S’accorder du temps pour souffler, pour reprendre de l’énergie, pour te reposer physiquement et mentalement, ça te permet non seulement d’avoir plus d’énergie pour continuer à avancer, mais de le faire avec plus de positivité, et ça, ça change tout ! Quand tu prends du temps pour toi, tu te dis aussi que tu as de l’importance et sans t’en rendre compte, tu te reconnectes à toi et tu apprends à t’aimer.

Comment prendre soin de soi pour apprendre à s’aimer ?

Alors concrètement, ça donne quoi le self-care ? Si ça ne consiste pas à essayer de se rendre plus jolie, c’est quoi ?

Le self-care pour faire court, c’est prendre du temps pour toi sans culpabilité et sans d’autre but que de te détendre et te faire du bien.

Ça peut être trainer en pyjama le weekend, lire pendant ta pause déjeuner, boire ton thé préféré tous les matins, rester au lit quand tu n’as pas le moral, ou même tout simplement ne rien faire.

Qu’est-ce qui te fait du bien ? Après quoi est-ce que tu te sens complètement détendue, revigorée, heureuse, inspirée ? Est-ce que tu as des moments toutes les semaines rien que pour toi, où tu choisis ce que tu veux faire en fonction de tes envies et pas de celles des autres ? Qu’est-ce que tu pourrais faire pour t’autoriser à souffler ?

Il n’y a pas de recette magique du self-care, chaque personne est différente et nous avons toutes nos petits trucs pour nous faire du bien. Dans tous les cas, quelles que soient les activités qui t’apportent quelque chose de positif, pratique-les sans culpabilité et sans pression. Tu as le droit de prendre du temps pour toi, mais si jamais tu as du mal à le faire régulièrement, ou que tu oublies, ce n’est pas grave. Ta routine self-care s’installera petit à petit, la volonté de vouloir prendre soin de toi est déjà un grand point positif.

J’espère en tout cas tu arriveras à trouver des moments pour toi et qui te font du bien. Et pour t’aider j’ai créé un cahier de mise en pratique que tu peux télécharger en complétant le formulaire plus bas. Pour moi, tout a changé dans ma vie quand j’ai commencé à être plus indulgente envers moi-même, à m’autoriser à aller mal quand j’en avais besoin, et à pratiquer aussi souvent que possible tout ce qui me faisait du bien !

Et toi, qu’est-ce que tu fais pour prendre soin de toi ? Tu peux en discuter dans les commentaires et partager tes meilleurs plaisirs de self-care !

Tu peux épingler cet article sur Pinterest et contribuer à faire connaitre mon projet !

Routine self-care : apprendre à prendre soin de soi ça veut dire quoi ?
Prendre soin de soi : en quoi consiste le self-care

 

 

ça se passe par là ou en cliquant sur l’image

 


Partage le message !