Qui ne s’est jamais comparé.e aux gens croisés dans la rue, à ses ami.e.s, aux personnes sur Instagram, aux célébrités… ? Moi la première, je me suis souvent demandée si j’étais plus grosse que telle personne, si j’étais moins jolie, si j’étais mieux habillée, je me suis comparée à mes sœurs ou à mes copines… bref : je me suis longtemps vue par rapport aux autres. Mais est-ce que me comparer aux autres m’apportait quelque chose de positif ? Vous vous doutez de la réponse : non.

Pas besoin de se comparer aux autres : il n’y a pas de norme

Les occasions de se comparer aux autres et de se déprécier au passage sont nombreuses. Vous voyez une personne bien habillée et vous vous dites que vous n’arriverez jamais avoir de style. Vous croisez quelqu’un qui porte le même vêtement que vous et vous avez l’impression que cette pièce est quand même plus jolie quand on est plus mince / grand.e / bronzé.e / etc. Vous voyez une amie se mettre au sport et vous pensez que vous resterez enfermé.e avec votre cellulite pour toujours (je vous rassure tout de suite, ce n’est pas grave, kiffez votre cellulite).

C’est à croire que l’univers est contre vous et s’obstine à vous montrer des exemples de réussites alors que vous n’aimez ni votre look ni votre corps. Forcément, en voyant les choses comme ça, changer et s’aimer va être difficile.

Luttez contre cette pulsion, ce besoin de vous comparer aux autres en vous rappelant qu’il n’y a pas de norme. Il n’y a pas de corps parfait, il n’y a pas de look parfait. Ce qui fait votre perfection, c’est d’être vous, avec ce qui vous ressemble, vos qualités, vos défauts et vos imperfections aussi.

➙ Voir aussi S’accepter avant de s’aimer

Mais, et le besoin de s’identifier ?

Pouvoir s’identifier (et donc voir dans les médias, sur internet, dans les films… des personnes différentes pour que tout le monde y trouve son compte), c’est important. Cela permet justement de se rappeler qu’il n’y a pas de norme. Mais alors comment s’identifier sans se comparer ?

Se comparer et s’identifier, ce n’est pas pareil !

Dans le fait de se comparer, il y a souvent une notion de valeur. Quand vous vous comparez à quelqu’un d’autre, vous cherchez peut-être à vous rassurer en vous pensant meilleur.e que l’autre ou bien, au contraire, vous nourrissez vos complexes en vous jugeant moins bien que l’autre. Dans les deux cas, ça n’apporte rien de positif. Vous n’apprendrez pas à vous aimer en dépréciant les autres et vous n’arriverez pas non plus à vous trouver en vous répétant sans cesse que vous avez quelque chose en moins ou en trop.

Suivre quelqu’un sur les réseaux sociaux parce que vous trouvez que cette personne a quelque chose dans son physique ou son look qui vous ressemble un peu, ou encore croiser quelqu’un et vous dire « on a l’air un peu fichu.e.s pareil et ce pantalon que je n’aurais jamais osé lui va très bien, je pourrais peut-être essayer », ce n’est pas la même démarche que de se comparer en se critiquant ou en critiquant l’autre négativement. Dans le premier cas, vous apprenez à vous aimer en admirant quelqu’un d’autre, dans le deuxième, vous vous donnez envie d’aller plus loin dans la découverte de vous-même et d’un look qui vous ressemble. On pourrait dire « mais c’est aussi se comparer, non ? ». Peut-être, mais une comparaison qui passe par une pensée positive, ça change tout !

Comment arrêter de se comparer aux autres pour apprendre à s'aimer et à s'accepter ?

Trouvez une inspiration positive chez les autres

Au final, ce n’est pas tellement la comparaison en elle-même qui est néfaste, c’est la façon dont vous l’abordez. Si vous y ajoutez forcément une notion de valeur (je suis mieux / moins bien que telle personne), vous nourrissez vos complexes et votre besoin d’avoir un corps / un look parfait.

Voyez les autres comme une source d’inspiration ou une façon de vous prouver que vous pouvez aussi avoir du style sans essayer de masquer ce qui vous complexe. Trouvez des gens qui vous ressemblent, et des gens qui ne vous ressemblent pas du tout pour vous rappeler que le style et la confiance en soi n’ont pas de normes. Regardez les autres pour comprendre en quoi vous êtes unique tout en étant similaire à certaines personnes, mais pas pour vous enfoncer.

La prochaine fois que vous vous surprendrez entrain de vous comparer à quelqu’un, inversez votre façon de penser pour apporter plus de positif. Au lieu de penser « J’aime le look de cette personne mais il faut être mince, jamais je ne pourrais porter ça », dites-vous « J’aime le look de cette personne, comment pourrais-je m’en inspirer pour le faire à ma sauce ? »

➙ Voir aussi Apprendre à positiver pour mieux s’aimer

 

 

ça se passe par là ou en cliquant sur l’image


Envie de soutenir Fat Lobster ? Partagez ce contenu !