Comment se sentir bien dans sa peau ? Difficile de répondre à cette question rapidement ! Beaucoup d’éléments entre en jeu dans ce bien-être avec soi-même, et chaque situation est différente. Parmi tous ces éléments, il y en a un qui a une grande importance, mais qui n’est pas toujours abordé de la « bonne » façon : c’est le vêtement.

Avant d’être une expression des modes et tendances du moment, le vêtement, c’est un outil du quotidien et une façon de s’affirmer. Il t’accompagne tous les jours, dans tout ce que tu fais, et forcément, il joue un rôle dans la relation que tu construis avec toi-même. Alors, pourquoi est-il important ? Et comment en faire un atout pour se sentir bien dans sa peau ?

Pourquoi le vêtement n’est pas un détail futile de ta vie

Il est facile de voir le vêtement comme un quelque chose de superficiel, et donc de peu important. Mais lui redonner la place qu’il mérite, et qu’il occupe véritablement, c’est hyper important pour se sentir bien dans sa peau.

Le vêtement, un outil du quotidien

J’aime dire que le vêtement est un outil du quotidien. Parce que c’est vrai : aujourd’hui, tu ne peux pas faire sans. Si un jour tu n’as pas envie de t’habiller, tu ne peux pas dire « tant pis, je ne mets pas de vêtements aujourd’hui ». Tu en as besoin socialement, mais aussi parce qu’il te permet de te protéger de toutes les intempéries. Tu n’as pas le choix, le vêtement tu dois faire avec, comme tu es obligée de manger et de boire pour vivre.

Penser le vêtement comme ça, je trouve que ça aide à prendre du recul. Puisque le vêtement fait partie de ton quotidien, autant essayer de construire une bonne relation avec lui. Mais puisqu’il est indispensable, tu as aussi le droit de le voir (tout le temps ou de temps en temps) comme ce qu’il est à la base : une simple façon de te couvrir pour vaquer à tes occupations, et rien de plus. Chercher l’esthétisme c’est super si ça te fait du bien, mais ça ne doit pas devenir une nouvelle injonction qui te pourri la vie.

Le fait que le vêtement soit un outil du quotidien, c’est aussi une des raisons pour lesquelles il devrait être facilement accessible à tout le monde. Qu’il soit plus difficile de s’habiller quand on est grosse est un scandale dans une société où on ne pas vivre sans vêtements.

Comment les vêtements peuvent-ils aider à se sentir bien dans sa peau ?

Alors du coup, pourquoi ne pas complètement oublier l’esthétisme et voir uniquement le vêtement comme un outil pratique ? Si c’est ce qui te fait envie et que tu te sens bien comme ça, ce n’est pas moi qui vais te dire de ne pas t’écouter. Mais si j’ai créé Fat Lobster, c’est parce que je pense que nous sommes nombreuses à ne pas avoir envie de mettre une croix sur l’esthétisme pour avoir le bien-être et le confort. Et pour aller même plus loin, je suis persuadée que les vêtements peuvent être un vrai boost de confiance en soi et t’aider à te sentir bien dans ta peau.

Personnellement, je sais que je n’ai pas besoin d’avoir un look très recherché tous les jours, mais que si je n’ai plus du tout le plaisir de m’habiller, alors je ne me sens pas bien dans ma peau. Et quand je traverse une période où je me sens moins bien dans mon corps, penser mes tenues et porter des vêtements que j’aime m’aide à me sentir bien.

Mes astuces vestimentaires pour faire de ta penderie une véritable alliée

Ok, les vêtements jouent un rôle et peuvent être une réponse à la grande question « Comment se sentir bien dans sa peau ?« . Mais concrètement, tu peux faire quoi pour que ta penderie devienne une alliée et t’aide à te réconcilier avec tes complexes ?

Écoute ton ressenti pour te sentir bien dans ta peau

Première chose à faire : écouter ton ressenti. Je ne vais pas te donner des conseils pour t’habiller en fonction de ta morphologie, parce que je pense que ces conseils ne font qu’accentuer tes complexes quand ils sont mal utilisés (et ils sont bien souvent mal utilisés).

Ton rapport aux vêtements, il est souvent émotionnel, et il n’est pas toujours simple. Apprendre à écouter ce que tu ressens quand tu portes un vêtement, c’est hyper important. Parce que tes vêtements, ils ne sont pas là pour que tu te sentes mal. Dans l’idéal, il devrait toujours être, au pire, neutres, et au mieux te tirer vers le haut.

Bien sûr, il y a toujours des moments où on se trompe, et des jours plus difficiles où on ne peut pas tout porter. Mais si tu commences à écouter ce que tu ressens et que tu te dis que toutes ces émotions ont leur valeur et leur utilité, ça peut devenir plus simple. Ton ressenti, c’est ta boussole pour acheter des vêtements ou pour choisir ta tenue du matin. Ça compte bien plus que ce que tu penses que tu devrais porter ou ce que d’autres personnes te disent de porter.

Trouve ta zone de confort vestimentaire

L’idée qu’il faut quitter sa zone de confort pour progresser, dans n’importe quel domaine, est très bien. Et on peut facilement l’appliquer également aux vêtements. Quand tu te retrouves à essayer une robe alors que tu n’en portes que rarement, ou à porter plus de couleurs, tu sors de ta zone de confort. Si tu as envie de ça et que tu es prête pour le vivre, alors c’est génial !

Le problème, c’est que quand on a du mal à se sentir bien dans sa peau, on n’a pas de zone de confort. Essayer alors de te pousser à porter des pièces qui ne semblent pas te correspondre ou difficiles à assumer, c’est juste une torture inutile qui ne t’aide pas à te sentir bien dans ta peau. Quand tu te sens rarement bien dans tes vêtements, comment essayer quelque chose qui te fait un peu peur pourrait t’aider à te sentir mieux ?

Avant de tenter des choses qui te paraissent énormes et qui mettent tes complexes au challenge, tu dois donc déjà trouver ce que j’appelle ta zone de confort vestimentaire. Des vêtements qui te font du bien, des tenues qui ne sont pas forcément hyper élaborée, mais qui te ressemblent et qui sont confortables. Des looks que tu vas avoir envie de porter, même les jours où tu ne sais pas trop comment te sentir bien dans ta peau.

Déconstruis tes idées sur la mode et le vêtement

Tu as forcément plein d’idées sur la mode et le vêtement, mais toutes ne t’aident pas forcément à te sentir bien dans ta peau. Les vêtements interdits, les règles, les injonctions, il y en a un paquet et nous en avons toutes. Ces interdits se construisent avec nos expériences, notre entourage, et les injonctions d’une société grossophobe.

Mais ce n’est pas parce que tu t’es construite avec tout ça que tu ne peux pas tout déconstruire ! Bien sûr, pas de pression là dessus. C’est quelque chose qui prend du temps, et le but n’est pas de créer de nouvelles injonctions. Si tu penses que pour pouvoir porter un crop top, il faut être jeune et mince, te faire déjà à l’idée que tu as le droit toi aussi, même si tu n’es ni jeune ni mince, d’en porter un, c’est un pas énorme. Et peut-être que plus tard tu arriveras carrément à en porter un et à te sentir bien, mais pas d’urgence : avance à ton rythme.

Le rapport au vêtement est quelque chose de complexe, et que nous vivons toutes de façon différentes selon nos expériences de vie et notre morphologie. Quand on ne rentre pas dans les cases du « corps parfait », quand on est grosse, on peut avoir ressenti beaucoup plus fort le regard des autres, et l’obligation de se maquiller, de s’habiller de façon très féminine, d’avoir un look travaillé… Être consciente de tout ça, ça ne veut pas dire tout envoyer balader du jour au lendemain. Peut-être que tu as un look de pin-up parce que tu es grosse et que tu as eu le sentiment que c’était la seule façon pour toi d’avoir du style et de ne pas paraitre « négligée ». Tu peux continuer à porter ce look, en étant consciente d’où il vient, mais en sachant aussi que là tout de suite, c’est ce qui t’aide à te sentir bien dans ta peau. Déconstruire, c’est comprendre d’où ça vient, te dire que tu n’es pas obligée de t’habiller comme ça, et que le jour où ce look ne te sert plus, tu as le droit d’en changer !

Trouve ton style à toi

Se débarrasser des injonctions vestimentaires, c’est aussi trouver le style qui te correspond vraiment. Et quand je parle de « style », je n’entends pas quelque chose de figé. Peut-être que ton style à toi, c’est de tout mélanger, d’être très élégante un jour et en jogging le lendemain. Trouver ton style, c’est aussi oublier les obligations à « faire plus ». Si tu te sens toi et bien dans ta peau quand tu portes un jean et un t-shirt, alors tant mieux. Tu n’as pas besoin de chercher plus si c’est qui te correspond.

Ton style, tu as aussi le droit de le changer. Tu peux adorer un vêtement pendant des mois, puis ne plus avoir envie de ce genre de looks. En bref, oublie toutes les règles et suis tes envies pour construire le look qui est toi, celui qui te fait du bien. C’est comme ça que tu peux te sentir bien dans ta peau : en allant faire ce qui te fait du bien plutôt que vers ce que tu penses être obligée de faire ou de porter.

Comment se sentir bien dans sa peau : 2 conseils supplémentaires

Se sentir bien dans sa peau, ça ne passe pas que par les vêtements. Tes vêtements, c’est un petit plus qui te permet te t’aider. Mais il y a beaucoup de choses que tu vas pouvoir faire pour mieux t’accepter et être plus sereine dans ton corps.

Cultive l’amour de toi-même et des autres

Vouloir s’accepter et être bien dans sa peau, c’est complètement légitime. Apprendre à t’aimer, c’est apprendre à être moins dure avec toi-même, à cultiver la bienveillance pour toi. On ne se rend pas toujours compte à quel point on peut être difficile avec soi-même, la dureté des mots qu’on peut employer ou des choses que l’on s’impose. Te considérer comme ta meilleure amie, et te demander ce que tu ferais ou dirais si tu étais justement cette meilleure amie, c’est un premier pas pour te sentir mieux dans ta peau.

Cette bienveillance, tu vas l’appliquer à toi-même, mais aussi aux autres. Le chemin de l’acceptation de soi, ce n’est pas quelque chose d’individuel. Parce que si tu continues à juger les autres personnes pour leur physique ou leurs vêtements, comment pourrais-tu te sentir bien avec toi-même ? Et comment vouloir des autres qu’ils te considèrent et qu’ils te respectent si toi-même tu ne respectes pas des personnes qui sont différentes ou qui ne s’habillent pas à ton goût ?

Pratique un vrai self-care

Prendre soin de soi, c’est indispensable pour se sentir bien dans sa peau. Et le self-care, ça ne veut pas dire faire un masque, s’épiler et se faire les ongles. Bien sûr, si les soins de la peau c’est quelque chose que tu aimes, alors ça peut tout à fait rentrer dans ta routine self-care. Mais je pense qu’il est important de détacher le physique de l’idée du self-care.

Prendre soin de soi, c’est surtout savoir faire des choses qu’on aime, se reconnecter à soi en écoutant ses émotions, se reposer quand on en a besoin, mettre des limites, manger quand on a faim… T’écouter à tous les niveaux de ta vie et faire ce qui te fait du bien, c’est la meilleure façon que tu as de dire à ton corps que tu l’aimes et que tu l’acceptes comme il est.

Tu as envie d’utiliser le vêtement pour te réconcilier avec ton corps et apprendre à te sentir bien dans ta peau ? Découvre les 5 étapes qui vont t’aider à accepter ton corps tout en étant bien dans tes vêtements. La première étape : reconnaitre qui tu es et savoir que tu a le droit d’exister comme ça !

3 idées pour se sentir bien dans sa peau grâce à ses vêtements
Bien dans sa peau grâce à ses vêtements
Comment utiliser ses vêtements pour apprendre à aimer son corps ?