Je parle souvent d’une idée que j’appelle « la zone de confort vestimentaire » : selon moi, pour trouver son style, il faut d’abord trouver cette zone de confort.

Se sentir bien dans ses vêtements, c’est la base. Et quand on a des complexes, ce n’est pas forcément gagné. La zone de confort vestimentaire c’est cet endroit où tu te sens bien dans tes vêtements, sans prendre trop de risques.

Bien entendu, connaitre ta zone de confort vestimentaire ne veut pas dire que tu vas la jouer safe tout le temps, que tu ne vas jamais oser porter ce qui te fait peur ou ce que tu n’oses pas pour le moment à cause de tes complexes. Ta zone de confort vestimentaire, c’est ta base pour apprendre à te sentir bien dans tes vêtements et dans ton corps, avant de passer à l’étape supérieure et faire tomber tous tes interdits. C’est ta base pour trouver ton style vestimentaire sans complexes.

Pourquoi as-tu besoin d’une zone de confort pour trouver ton style vestimentaire ?

Trouver ta zone de confort ça ne veut donc pas du tout dire que tu vas te limiter et ne porter désormais que les vêtements qui entrent dans cette case. Moi, je suis contre les interdits vestimentaires, les conseils morphologie toxiques et autres règles de mode. Je pense que tu peux tout porter à partir du moment où tu te sens bien, et surtout où tu te sens toi, dans un vêtement.

Voir aussi : Pourquoi les conseils morpho ne t’aident pas ?

Te sentir bien dans tes vêtements, c’est la base pour trouver ton style !

Mais voilà, la difficulté, ce n’est pas tellement de savoir que tu peux tout porter. Tu peux être complètement ok avec cette idée mais qu’elle ne t’aide pas trop pour autant à vivre ta meilleure vie en portant tout ce qui te fait envie. Tes complexes, ils sont là, et ce n’est pas en les ignorant qu’ils vont partir. C’est en y faisant face, en te disant « ok je suis comme ça », que tu vas réussir à leur donner moins d’importance. C’est pour ça que tu as besoin de trouver ta zone de confort vestimentaire. Elle va te prouver que tu peux te sentir bien dans tes vêtements et donc petit à petit accepter ce qui te complexe.

Voir aussi : Ce qu’il faut faire pour se sentir bien dans ses vêtements

Ta zone de confort vestimentaire, elle te permet de savoir que tu auras toujours quelque chose dans ta penderie dans lequel tu te sens bien. C’est ton filet de secours qui te permet d’essayer tous les looks inhabituels et tous les vêtements qui te font peur, en sachant que tu as la possibilité de revenir sur quelque chose de plus rassurant si tu en as besoin. Tu te décides enfin à sortir en crop top ? C’est génial ! Et c’est encore plus facile quand tu sais que demain, tu pourras toujours revenir à un look qui ne te demande pas l’effort particulier d’affronter tes complexes ou le regard des autres, tout en étant chouette.

Ta zone de confort vestimentaire, c’est aussi tous ces vêtements qui t’accompagnent les jours où tu n’as pas envie de penser à ton look, où tu as un coup de mou et que tu as besoin d’oublier tes vêtements, où tu n’as pas le temps de réfléchir à ce que tu vas porter. Les jours de baisse de moral, les jours trop remplis, les jours avec des soucis. Et tout ça, c’est capital pour trouver un style vestimentaire qui te ressemble vraiment parce que ton look doit pouvoir t’accompagner dans tous les situations de ton quotidien.

C’est quoi la zone de confort vestimentaire ?

Concrètement, ça ressemble à quoi ce que j’appelle la zone de confort vestimentaire ?

D’une personne à une autre, ça peut être très différent. Et ce qui est un vêtement confort pour l’une, sera un cauchemar pour l’autre ! Le mot-clé de ce concept, c’est le confort : il te faut des vêtements que tu peux oublier, mais qui ne te font pas pour autant te sentir négligée.

Si tu ne vois pas du tout ce qui pourrait entrer dans cette catégorie, pense tout simplement aux basiques. Qu’est-ce que j’entends par basique ? Jean, tshirt uni, robe noire … des vêtements simples mais qui rendent bien s’ils sont bien à ta taille, et que tu peux facilement assortir de touches plus originales avec une veste, des chaussures, des bijoux. Et crois-moi, ces vêtements confortables et basiques sont loin d’être ennuyants. Je reçois souvent des compliments sur ma tenue avec mes basiques !

Mais bien sûr, les basiques ne sont pas forcément ce qu’il te faut. À toi de trouver ton style. Ta zone de confort vestimentaire, c’est à toi de la penser, en fonction de ce qui te ressemble et de ce qui te fait du bien. Et peut-être que les basiques dont je viens de parler ne sont pas du tout pour toi.

New Body New Look - 15 étapes pour retrouver son style quand le corps change

Ma zone de confort vestimentaire

Pour te donner une meilleure idée de ce que j’appelle la zone de confort vestimentaire, je vais tout simplement te parler de la mienne. Bien sûr, ce n’est pas parce que pour moi ces vêtements sont une seconde peau que ça le sera pour toi aussi !

Trouver son style vestimentaire, je pense que c’est quelque chose qu’il faut refaire régulièrement. Moi en tout cas, mon look évolue quand ma vie le fait aussi. À chaque grand changement et nouveau pas en avant, j’ai besoin de me réinventer pour que mes vêtements collent plus à ce que je suis devenue. Et mon confort vestimentaire évolue lui aussi. Plus je me sens bien dans ma peau, moins il est limité.

La base de ma zone de confort vestimentaire, c’est le noir. Pendant longtemps, j’ai eu du mal à porter des couleurs, qui me rendaient plus consciente de mon poids. Et puis j’adore le noir (#gothinside), si j’ai vraiment envie de me sentir bien et d’oublier mes vêtements, je vais donc me tourner vers cette couleur, ou des teintes foncées.

J’aime le confort, et j’aime surtout les vêtements qui me permettent d’oublier mon plus grand complexe : mon ventre. J’aime donc les vêtements élastiques, les robes avec une jupe évasée, les leggings, les collants. Je me sens mieux en robe qu’en pantalon, et pour moi le look doudou ultime c’est une paire de leggings et une robe toute simple, courte, foncée.

Comme je te le disais plus haut, ta zone de confort va évoluer en même temps que ton look et que ta vie. Je commence par exemple à me réconcilier avec le pantalon maintenant qu’on en trouve facilement avec une taille élastique. Le jogging et le pantalon ample tout léger font doucement leur entrée dans ma zone de confort, et y seront complètement intégrés quand j’aurais trouvé les hauts parfaits pour les accompagner.

En règle générale, je m’en fiche un peu d’avoir des vêtements qui doivent être repassés. Mais dans ma zone de confort vestimentaire, je veux des matières qui ne se froissent pas. Si j’ai une grosse flemme, pas le moral, ou que je déteste soudainement toute ma garde-robe, il faut que ces vêtements puissent être enfilés dès qu’ils sont propres.

Enfin, parce que je n’aime pas les looks trop basiques, j’ajoute ma touche d’originalité avec les accessoires, les sacs et les chaussures. Et c’est ça qui me permet de ne pas avoir la sensation que je n’ai pas de style ou que je ne fais pas attention à moi. Pour moi, le look est important. C’est comme ça que j’exprime ma personnalité, ma créativité, que j’ai de l’assurance. Ma zone de confort vestimentaire me permet de faire tout ça même quand je n’ai pas envie de faire un effort ou quand j’ai un coup de mou.

Comment trouver ta zone de confort vestimentaire ?

Tu vois désormais l’utilité d’avoir ta zone de confort vestimentaire pour trouver ton style. Mais comment faire pour la définir ? Quels sont pour toi les vêtements qui vont te réconforter, te faire du bien, sans demander trop d’efforts ? Les tenues qui vont te sembler évidentes et qui vont pouvoir t’accompagner au quotidien ?

Tu peux épingler cet article sur Pinterest !

Utilise ta zone de confort vestimentaire pour trouver ton style
Comment trouver sa zone de confort vestimentaire ?
Trouver son style avec la zone de confort vestimentaire

Les quatre piliers pour trouver le style de ta zone de confort vestimentaire

Ta zone de confort repose sur quatre éléments à définir : les coupes, les matières, les couleurs et ce petit truc qui fait que c’est « toi ».

Pour moi ce sera donc : des coupes confort, courtes et élastiques, des matières fluides qui ne froissent pas, des couleurs foncées et surtout du noir, des accessoires qui ne passent pas inaperçus.

Pour trouver tout ça, pose-toi plein de questions sur ce que tu aimes, sur les contraintes de ton quotidien, et bien sûr, fais des essais. La meilleure façon de trouver le vêtement parfait, c’est de tout essayer !

Fais le point

Pas besoin d’avoir des dizaines de looks dans ta zone de confort vestimentaire. Deux looks peuvent tout à fait suffire. A priori, on n’a pas besoin tous les jours d’un look 100% sans risques. Et ce qui ne rentre pas dans ta zone de confort vestimentaire peut quand même te donner l’impression d’être invincible (porter un vêtement dont tu n’as pas l’habitude mais qui te va bien ou qui est vraiment beau, ça donne du pouvoir !).

Faire le point, ça aide toujours à y voir plus clair. Penche-toi donc sur ce qu’il y a dans ta penderie, sur ce que tu aimes dans les vêtements que tu portes souvent et ceux que tu préfères. Pense aussi à ce que tu aimes mettre en valeur chez toi. Tu n’es bien entendue pas obligée de mettre des décolletés si tu as de la poitrine, ou des tailles hautes si tu as la taille fine. Mais si ces caractéristiques sont quelque chose que tu apprécies chez toi et que les mettre en avant te donne le sentiment d’être au top, alors n’hésite pas !

En recoupant tout ça, tu devrais réussir à sortir les grandes lignes de ta zone de confort vestimentaire. Le but est de trouver les vêtements sur lesquels tu peux vraiment compter pour te sentir bien en toutes circonstances. Certaines pièces que tu adores peuvent avoir plein de points positifs mais te challenger quand même. Ce sont donc des vêtements qu’il est super d’avoir et de porter, mais qui ne seront pas adaptés à tous les jours.

Écoute-toi

Bien te connaitre, t’aimer et savoir quels vêtements t’apportent vraiment quelque chose, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Ça prend du temps, et il y a forcément des couacs sur la route. Pense aussi que tu changes avec le temps et que ce qui était une zone de confort hier ne le sera pas forcément demain. Quelque soit l’étape où tu es rendue dans la réconciliation avec ton corps et ta penderie, prends ton temps et suis ton instinct.

Essaye de déterminer ton look seule, au moins dans un premier temps. Le regard des autres n’aide pas toujours, même quand il se veut bienveillant. Ce que les gens aiment chez toi n’est pas forcément ce que TOI tu préfères. Et le but ici, c’est que tu te sentes bien toi, pas que les autres te valident.

Avec un peu de chance, cette mise au point te permettra de voir que ta zone de confort vestimentaire est déjà dans ta penderie, ou qu’il n’y a que quelques petites choses à changer. La prochaine fois que tu ne te sentiras pas bien dans ta peau ou que tu auras besoin d’aimer ton look sans te prendre la tête, tu sauras vers quels vêtements te tourner !

Pour pousser un peu plus loin, tu peux aussi te trouver ton look doudou. Ce que j’appelle le look doudou, c’est la zone de confort vestimentaire puissance mille. C’est cette tenue dans laquelle tu oublies tout, qui est comme un pyjama quand tu l’enfiles et qui te soutien dans les pires moments, quand tu as bien autre chose à faire que de penser à ton look.

Voir aussi : L’indispensable look doudou

Enfin, quand tu iras shopper des vêtements pour construire ta zone de confort vestimentaire et trouver ton style, pense bien à regarder les coupes, les matières et les couleurs. N’hésite pas à essayer beaucoup de vêtements si tu doutes, et n’oublie pas que les accessoires peuvent tout changer !

Si tu es dans une période particulière de ta vie, si tu as du mal à t’accepter ou que tu traverses des épreuves compliquées, n’hésite pas à te reposer sur ta zone de confort vestimentaire et à en faire la majorité de ce que tu portes. Tu auras bien le temps quand tu te sentiras mieux d’essayer d’aimer ce qui te complexe aujourd’hui et de tester des looks qui sortent plus de ton ordinaire. Prends le temps d’aller bien avant de te mettre des gros challenges. Et bien sûr, tourne-toi vers un·e professionnel·le si tu as besoin d’aide pour aller mieux.

 

 

ça se passe par là ou en cliquant sur l’image

 


Partage le message !